C'EST PAR LÀ !

PAS VU PAS PRIS !

Ces silhouettes correspondent à un animal ou un végétal caché dans son milieu. Bien dissimulés, ils sont à l’abri des prédateurs.

Sauras-tu les retrouver dans ces photographies ?

TOUJOURS PLUS !

Qui vit le plus longtemps ?
Qui saute le plus loin ?
Qui vole le plus vite ?

Joue au jeu des records pour découvrir l’incroyable adaptation des êtres vivants à leur milieu.

DÉFINIR L’ESPÈCE

Définir ce qu’est une espèce n’est pas simple. Il ne faut pas toujours se fier aux apparences.

Sais–tu reconnaître si deux individus appartiennent à la même espèce ? À toi de jouer !

LA PETITE FABRIQUE DES ESPÈCES

Aujourd’hui, les scientifiques ne classent plus les individus uniquement selon des critères visibles mais aussi génétiques, qui reflètent l’histoire évolutive des êtres vivants. On appelle cette méthode la classification phylogénétique ou par emboîtement.

CLASSIFICATION, C’EST DANS LA BOÎTE

Quels caractères observables permettent de classer insectes, tortues, oiseaux, crocodiles ou mammifères ? Mets-toi dans la peau d’un scientifique pour t’initier à l’art délicat du classement des espèces !

LES FOSSILES VIVANTS N’EXISTENT PAS

Des chercheurs ont retrouvé des fossiles qui ressemblent beaucoup à des espèces actuelles, mais seulement en apparence. Les scientifiques pensent que l’intérieur du corps de l’animal, que l’on ne retrouve pas dans les fossiles, a subi des modifications.

Cependant, ces espèces auraient peu évolué, car le milieu dans lequel elles se trouvent, a probablement peu changé au cours du temps. Ces fossiles sont des traces d’êtres vivants qui existaient sur la Terre bien avant l’apparition de l’Homme. Compare certains de ces fossiles avec des espèces vivant actuellement.

COMPTER LES ESPÈCES

Pour définir la biodiversité d’un écosystème, il faut inventorier les différentes espèces qui s’y trouvent. L’estimation du nombre d’individus par espèce est aussi importante pour connaître le milieu.

Les scientifiques ne comptent généralement pas les individus un par un, mais procèdent à des estimations à partir d’un échantillon de surface limitée. La précision des estimations grandit avec le nombre d’échantillonnages.

PERPÈTUER L’ESPÈCE

Par la reproduction, les animaux assurent la continuité de leur espèce et la transmission de leurs gènes. C’est pourquoi les animaux dépensent beaucoup d’énergie pour attirer leur partenaire. Couleurs, odeurs, combats, danses ou offrandes, les animaux adoptent des stratégies spécifiques dans le but de s’accoupler.
Les techniques de séduction varient en fonction des espèces et sont plus ou moins originales.

LE BUISSON D’ORTIES

L’ortie est une plante souvent peu appréciée. Cette "mauvaise herbe" est pourtant à l’origine de véritables petits écosystèmes formant des milieux favorables à la vie. Pas moins de 30 espèces vivent uniquement sur les orties. Cela signifie qu’elles disparaîtraient si la plante était supprimée.

Explore le buisson d’orties pour retrouver les espèces qui y vivent.

QUELQUES GESTES POUR AGIR

La biodiversité est essentiellement menacée par nos modes de vie. La préserver est l’un des enjeux majeurs du 21ème siècle et c’est l’affaire de tous ! Nous pouvons agir en adoptant au quotidien des gestes simples.

DES CAUSES MULTIPLES

Aujourd’hui, pour la plupart des espèces, le principal danger est la destruction de leurs habitats par l’Homme. La liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la Conservation de la Nature) constitue l’inventaire mondial le plus complet de l’état de conservation global des espèces végétales et animales. Elle s’appuie sur une série de critères précis pour évaluer le risque d’extinction de milliers d’espèces et de sous-espèces.

Découvre 13 espèces et les dangers qui les menacent.